Depuis le 1er janvier 2009, toute personne souhaitant développer sa propre activité professionnelle peut obtenir le statut d’auto-entrepreneur en créant une structure individuelle et bénéficier d’avantages fiscaux et juridiques.

A son entrée en vigueur, l’auto-entrepreneur dépendait du Régime Social des Indépendants (RSI), différent du régime général. Depuis le 1er janvier 2018, le RSI est devenu la Sécurité Sociale des Indépendants et est désormais adossé au régime général.

Concernant les remboursements de frais de santé, les droits restent identiques.

L’auto-entrepreneur qui cumule son activité indépendante avec une activité salariée est également affilié au régime général de la Sécurité Sociale.

Quelles sont les avantages d’une mutuelle santé auto-entrepreneur ?

Contrairement aux salariés d’une entreprise, la mutuelle santé n’est pas obligatoire. C’est une assurance qui s’avère très utile et recommandée en cas de maladie ou hospitalisation.

La complémentaire santé pour l’auto-entrepreneur prend en charge la totalité ou une partie des frais de santé restant à charge après remboursement de la Sécurité Sociale. Ces frais concernent :

  • le ticket modérateur : consultations médicales, frais de médicaments…
  • les honoraires des médecins
  • les frais occasionnés en cas d’hospitalisation
  • les frais dentaires et d’optiques

La mutuelle auto-entrepreneur peut également élargir ses services en proposant le tiers payant et dans certains cas des prestations non remboursées par l’Assurance maladie.

Des mutuelles TNS (travailleurs non salariés) sont accessibles et proposent des garanties adaptées au statut d’auto-entrepreneur dont les coûts et les remboursements sont plus intéressants que les mutuelles des salariés.

Comment choisir sa mutuelle auto-entrepreneur ?

Tout comme un travailleur indépendant, un auto-entrepreneur a le choix parmi une large sélection de mutuelles TNS allant d’un remboursement standard à des remboursements plus importants. En fonction de sa situation personnelle (famille, âge, état de santé), il pourra choisir une mutuelle spécifique à ses besoins personnels.

Pour l’aider dans son choix, le comparatif de mutuelles auto-entrepreneur est un outil gratuit pratique pour y voir plus clair et trouver les meilleures prestations au meilleur coût.

La loi Madelin

L’auto-entrepreneur ne peut pas bénéficier de la déduction fiscale des cotisations des mutuelles au titre de la loi Madelin car étant rattaché au régime forfaitaire du micro social, il sera impossible de déduire ses cotisations de revenu imposable.